Médiation & numérique dans les équipements culturels

Logo rencontre numérique

Les 3 et 4 mai 2011 se tenaient à la Gaîté lyrique deux journée autour de « Médiation & numérique dans les équipements culturels ».

Organisées à l’initiative du Ministère de la culture et de la communication, ces journées se proposaient, de façon très dense, de faire le point sur la place du numérique dans les actions de médiations culturelles.
A travers plusieurs sessions construites autour de retour d’expériences, résultats d’études et présentation de projets, une grande diversité d’acteurs a pu présenter la façon dont les évolutions du numérique, ses modes d’appropriation, à la fois par les professionnels et les publics modifiaient de façon substantielle la façon dont les équipements culturels pouvaient, et devaient, envisager leurs actions.

Ces journées ont fait l’objet de nombreux comptes-rendus et restitutions qui permettent de « piocher » en fonction de ses centres d’intérêts au sein de différents moments de ces rencontres:

Au delà de la richesse des projets proposés quelques observations sur le déroulé des rencontres :

  • Malgré la gentillesse et la qualité des échanges « fortuits » avec les personnels de la Gaîté lyrique, il n’a pas été forcément évident de saisir les modes de médiation proposés au sein de cet espace, notamment pour les publics les plus éloignés du numérique,
  • Les lignes de fracture entre « culture légitime »/ « culture populaire », médiation dans les murs/actions hors les murs, espaces dédiés/espaces publics, médiations des collections/médiations des contenus/médiation dans les réseaux semblent interrogées par le déploiement et le développement des interfaces, contenus et réseaux numériques sans pour autant résoudre la question centrale de l’inéquité d’accès et d’usages des équipements et contenus culturels.
  • La question du travail avec les acteurs de la médiation numérique, notamment des acteurs des Espaces Publics Numériques, a été peu posée, même si certains intervenants ont pu avancer les liens qui à tisser dans ces « lieux tiers ».

Ces deux journées faisaient en partie écho au travail mené dans la Région Rhône-Alpes dans le cadre de la concertation « Le numérique : nouvelle donne, nouvelle politique culturelle ? ». A l’occasion de cette concertation, les réseaux de l’accès pour tous au numérique avaient avancé un certain nombre de propositions, en lien avec d’autres réseaux d’acteurs.

Cette entrée a été publiée dans Vie des réseaux, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>